Wolfgang von Trips (1928-1961)

Né Wolfgang Alexander Albert Eduard Maximilian Reichsgraf Berghe von Trips, d’origine aristocratique comme son nom ne l’indique pas (il était le comte Berghe von Trips), Wolfgang von Trips débute la course automobile en 1954, et dispute le championnat du monde des voitures de sport. Il intègre le championnat de Formule 1 en 1957, au sein de Ferrari, écurie pour laquelle il fera l’essentiel de sa carrière dans cette compétition. En tête du championnat lors de son accident, il aurait pu devenir le premier Allemand champion du monde. Un accrochage avec Jim Clark à Monza le 10 septembre 1961 en décidera autrement. Il sera vice-champion du monde à titre posthume. Il a participé à 27 courses et remporté 2 victoires.

Avec Stirling Moss

Avec Phil Hill

Vienne, ville de bottiers

Vienne n’est pas que la capitale de l’escalope, du café à la crème et du combo gros favoris – grosses moustaches à la François-Joseph. Cette ville raffinée à l’atmosphère placide entretient une vraie tradition bottière, ce qui en fait un lieu des plus intéressants à visiter pour un calcéophile.

Rudolf Scheer

Materna

Balint

Maftei

Le Trench Coat

Sujet sérieux. Il s’agit là d’une des grandes énigmes de l’histoire du vêtement masculin. Qui a inventé le trench coat? Aquascutum et Burberry(s) le revendiquent (cf leurs sites respectifs). Bigre.

Le mystérieux James Darwen lui-même ne tranche pas. D’ailleurs il s’en fiche, ce vêtement ne semble pas le passionner. « A porter si vous ne pouvez l’éviter« . Notamment si vous ne voulez pas vous encombrer d’un parapluie.

Le raffiné Cary semble avoir choisi son camp :

Quoi qu’il en soit, ce vêtement plaît aux deux sexes. Il n’est d’ailleurs plus destiné aux temps pluvieux, c’est un véritable objet de mode, bravo le marketing. Et merci au cinéma.