Spalla Camicia

La veste dotée d’une épaule dite « napolitaine » est à la mode. Grâce au web. Il existe en réalité plusieurs types d’épaules napolitaines. La plus courue aujourd’hui est la spalla camicia, naturelle, sans padding, sans rollino, froncée. Elle ne convient pas à tous. Surtout si on a les épaules étroites et un peu tombantes. Quoiqu’il en soit, si la coupe nous convient, ces vestes sont d’un confort incroyable.

Antonio Panico

Rubinacci

Sartoria Napoli

Sartoria Partenopea

Antonio Panico

Grand Chelem

Le Pays de Galles a réalisé, la semaine dernière, un énième grand chelem dans le Tournoi des 6 (ex 5) nations. Une belle équipe, très joueuse, de juvéniles armoires à glace.

Les amateurs de sport ont souvent des époques de référence. La mienne, en rugby, ce sont les années 70. Sans raison particulière, étant enfant à l’époque et ne voyant que peu de matches. Ou en souvenir d’un bel album Panini consacré au rugby, sorti en 1977. Inachevé bien sûr, comme la plupart de ces albums. Heureusement, ebay est arrivé.

Et donc, cet album contenait quelques photos des grands joueurs gallois des années 70, ceux qui ont dominé le rugby européen durant toute la décennie.

Place au festival de rouflaquettes.

Barry John

Gareth Edwards

JPR Williams

Gerald Davies

Phil Bennett

Alfie (1966)

Michael Caine a eu 79 ans le 14 mars… C’est l’acteur le plus stylé et le plus cool de cette génération d’acteurs cools. Disons à égalité avec Steve Mc Queen, officiellement désigné le plus cool par la planète web, James Coburn et Jean-Paul Belmondo jusqu’à l’Homme de Rio.
Et mon acteur préféré (avec plusieurs autres).

En 1966 est sorti l’excellentissime Alfie, de Lewis Gilbert. Michael Caine y est un dragueur cynique finalement rattrapé par le remords.

Style vestimentaire cool tout au long du film.

Les scènes avec Shelley Winters sont drôlatiques.

Le thème (cool) du générique est signé Sonny Rollins. Se procurer l’album toutes affaires cessantes.

La chanson « Alfie » (hyper cool) est signée Burt Bacharach, et chantée par Cilla Black. J’ai une préférence pour la version de Dionne Warwick.

Vive les 60s quand même.